Publié par : flush71 | 1 décembre 2011

CONSEIL NATIONAL du 26 novembre 2011

Le Conseil national s’est tenu samedi dernier, 26 novembre 2011 dans les locaux de l’Assemblée nationale (salle Lamartine) qui étaient un peu exigus, tant l’assistance était nombreuse. Tous les membres élus d’Auvergne étaient présents, Valérie COUDUN, Michel SAUVADE, Pierre ESCAICH et Anne-Audrey PERRIN-PATURAL, ainsi que les Présidents des 4 Mouvements départementaux, Christine CROST-AUDIN (03), Vladimir TILMANT-TATISCHEFF (15), Pierre HENO (43) et Michel FANGET (63).

Le Conseil national a donné lieu à un débat de politique générale sur les principaux sujets d’actualité concernant la France et l’Europe : la crise économique et financière, bien sûr, mais aussi le problème de la fuite de la production du territoire national, les problèmes énergétiques… etc…

François BAYROU a repris ces sujets dans un article paru dans le quotidien « La tribune » en date du 30 novembre ». Vous trouverez cette interview en cliquant sur l’onglet ci-dessus « François BAYROU » ou en allant sur le site national du MoDem.

La candidature de François BAYROU à l’élection présidentielle

François BAYROU se portera candidat devant les Français. Contrairement à d’autres candidats, il ne sera pas investi par un parti politique, mais appellera à un large soutien autour de lui, dans la perspective du rassemblement qu’il appelle de ses vœux.

Sur proposition de Marielle de SARNEZ, le Conseil national du Mouvement Démocrate, à l’unanimité des membres présents, apporte son soutien à cette candidature.

Entrée en campagne présidentielle : Agenda

30 novembre : mise en place de l’équipe de campagne

7 décembre : annonce officielle de candidature

8 décembre : présentation du programme 2012 – 2020. Invité de l’émission de France 2 « Des paroles et des actes ».

La campagne se déroulera ensuite sur une vision à long terme. Un projet de lois cadres sur les sujets les plus importants (ex  réforme des retraites), avec un calendrier semestriel de mise en place. Les débats donneront lieu à 4 grands forums qui se dérouleront en janvier et février. Ils seront constitués de « tables rondes »  réunissant chacune 60 à 80 participants de la société civile et des acteurs économiques. Ces débats seront publics et transparents. Ils seront enregistrés.

Législatives

Quel que soit le résultat de l’élection présidentielle et le rassemblement politique auquel elle donnera naissance, le MoDem ne passera pas d’accord qui lui réserverait des circonscriptions, comme l’ont fait récemment les Verts et le PS, et demain sans doute le Front de gauche. Nous sommes dans la logique de présenter des candidats partout où ce sera possible.

Commentaires politiques

Accord entre le PS et les EELV : Yann WERLING (ex-secrétaire national des Verts) a commenté le texte qui a été signé par Martine AUBRY et Cécile DUFLOT.

Il constate tout d’abord que ce texte a disparu du site du PS. Il constitue pour les Verts un reniement de beaucoup de principes importants, notamment dans le domaine de l’agriculture et de l’énergie, où il reprend la position de François HOLLANDE sur le nucléaire. Pour le PS il constitue une aggravation de la charge financière, déjà importante, de leur programme.

Exemple : l’engagement d’isoler 1 million de logements par an représente un coût exorbitant de 40 Milliards/an, totalement irréaliste.

A noter l’étrange clause supprimant le droit de veto au Conseil de sécurité de l’ONU, qui priverait la France d’un atout politique important, sans aucune compensation ni avantage.

En conclusion, Yann pense que le PS et les Verts vont passer le temps de la campagne à renier cet accord. On peut s’interroger sur leur capacité à gouverner ensemble. On imagine encore plus mal un accord de gouvernement avec le Front de gauche.

Conférence de presse

La réunion s’est terminée par une conférence de presse où François BAYROU a repris ces principaux thèmes. Des extraits ont été diffusés sur les chaînes de télé.

A noter une anecdote : en réponse à une question d’un journaliste sur l’abandon des poursuites engagées par Bernard TAPIE contre lui, François BAYROU a déclaré avoir reçu vers 10h du matin, un appel téléphonique de l’ex-patron d’Adidas, reprenant les termes d’un communiqué de l’AFP étrangement conciliant vis-à-vis de sa candidature à la présidentielle. Bien entendu, cette démarche n’entamera pas la détermination de François BAYROU dans cette affaire, qui ne vise pas l’action judiciaire de Bernard TAPIE, mais le comportement des représentants du gouvernement.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :