Publié par : flush71 | 14 juillet 2011

Conseil national du 9 juillet

Pierre ESCAICH et Pierre HENO

Comme nous nous y étions engagés, vous trouverez sur ce blog un résumé de la séance du Conseil national qui s’est déroulée samedi 9 juillet 2011

C’est la première réunion du Conseil national depuis les élections internes du printemps qui ont permis de renouveler le collège des adhérents et les présidents des Mouvements départementaux. Marc FESNEAU tient à remercier tous ceux qui ont contribué au bon déroulement de ces élections.

Un projet de règlement intérieur simplifié est présenté aux membres du Conseil national qui devront apporter leurs remarques avant la fin du mois de juillet. Outre le nouveau statut de la présidence départementale, déjà adopté, ce texte modifie la constitution du Bureau départemental qui deviendrait un véritable organe  exécutif composé de membres nommés par le président (vice-présidents, trésorier, représentant FED), du délégué départemental et des conseillers nationaux. Le Bureau ne comporterait plus de représentants élus par le Conseil départemental, qui resterait un organe législatif où se prennent les principales décisions.

Réflexion sur la situation POLITIQUE

François BAYROU passe en revue les événements les plus importants de ces derniers mois (en substance) :

En premier lieu la dégradation du commerce extérieur, mais également l’éducation, la santé et la dépendance, l’énergie, la ré industrialisation, la sécurité, l’immigration, la crise de l’Europe…Ces sujets ont été exposés dans la conférence de presse tenue à l’issue du Conseil national.

L’état de la France nous indique la voie à suivre, loin du discours officiel qui veut nous faire croire que tout va mieux, et des promesses électorales de la gauche qui revient aux recettes de 1997. Ce sera notre responsabilité de dire la vérité sur la situation du pays. Nous devons proposer un chemin politique nouveau, une méthode et un projet. Il faut « rendre de l’air » à la France.

Mais rien ne serait plus faux que de présenter la politique que nous avons à suivre comme une politique de rigueur qui toucherait en premier lieu les plus faibles. Au contraire, il faudra créer une dynamique pour que le niveau de vie des Français soit assis sur des richesses et des emplois nouveaux. Tout l’enjeu sera de créer cette dynamique, pas d’abandonner la solidarité.

Ce message là nous sommes les seuls à pouvoir le porter. Les autres se sont installés dans la dépendance à un camp. Ceci fait notre force et notre crédibilité. Je ne ressens pas que nous ayons d’ennemis dans le monde politique. Si on prend la dimension des problèmes de la France en hémorragie, il faudra reconstruire avec tout le monde… sinon on va au drame national.

Voilà l’enjeu de l’élection présidentielle.

L’Université de rentrée à Giens

Si nous sommes là ensemble, c’est pour une seule raison : notre vision des choses est la seule juste, la seule possible. Il est de notre responsabilité que cet élan-là s’entende à l’extérieur. Nous devons tous être à Giens en septembre.

Nous invitons donc tous les adhérents, ainsi que leurs proches, les sympathisants, les personnes en attente de débat politique honnête à s’inscrire sans plus attendre, pour que cet évènement soit à la hauteur de l’enjeu qui nous attend.

Sur les sénatoriales

Il est important d’être aux sénatoriales sur des idées rassembleuses, dans un esprit d’ouverture. Il faut distinguer les territoires où les étiquettes seront identifiées et ceux où il faudra s’ouvrir à des élus reconnus,  proches de nos convictions.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :